Interrompre quoi ?

we interupt this program

Un groupe de réflexion s’est engagé sur la voie de l’interruption, suite à sa résurgence et à sa visibilité au cours d’événements qui ont eu lieu dans des théâtres et universités en Belgique en 2012. Chaque époque a un sens de la répartie bien à elle. Nous ne pouvons pas ne pas voir, aussi, dans la forme de la grève, du graffiti, du tract, de la manifestation et même dans le poème, une forme d’interruption qui requiert notre attention. Dans ces temps du  capitalisme dégénérant, de glaciation sociale, de pétrification politique et de convulsion individuelle, l’interruption, la discontinuité, la césure, l’ouverture vers de nouveaux (im)possibles, semble relever d’une intuition urgente.

Le GROUPE INTERRUPTION entend revenir – tout en hypothèses – sur les faits (et les effets) de ces i(nter)ruptions  des démonstrations de forces actuelles, afin de nous convier à ce duel intarissable entre l’ombre et la lumière, l’audible et l’inaudible, le visible et l’invisible où rayonne un sujet collectif naissant.

“Il suffit de tracer une ligne bien nette et de tout laisser, de laisser derrière toutes entraves…” (Belgrade-Paris, janvier 2015-janvier 2017)
13055044_245340705820425_7159400112208422601_o

Action poétique à Bruxelles, Abribus place des Palais, novembre 2015

La poésie est une politique du langage, force de réactivation des noms, mémoire de la langue. Mais sa fonction politique langagière la plus importante est sa force d’interruption. La poésie est une pratique de l’interruption. Coupe et arrêt sur langage.

(Fragments mêlés de Benoît Casas, éditions NOUS https://www.youtube.com/watch?v=uRw5_SV3Khc)

occupygezi-mouvement turquie juin 2013

“Occupygezi mouvement”, Turquie, juin 2013

“The aesthetic has to do with a ‘doing nothing’. […] This is what the aesthetic ‘doing nothing’ means: the disruption of the relation between a way of doing, a way of seeing, and a way of being” (Ranciere, “The Aesthetic Heterotopia”, Philosophy Today, vol. 54 (2010), p. 17)

LE 18 ET  LE 19 OCTOBRE 2013, AU THEATRE VARIA, BRUXELLES- UN PARTAGE AUTOUR DE(S) INTERRUPTION(S).

hr

Contact

***

Annabelle Dupret : annabelledupret[at]hotmail.com

Ivana Momčilović : migrativeart[at]gmail.com

Judith Pollet : polletjudith[at]gmail.com

Brice Cannavo : playtime_451[at]hotmail.com

Anais Moreau : madamanais [at]gmail.com

***

hr

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s