L’Insurrection qui vient. Enquête…

rc3a9pondeur-couv

Cliquer sur l’image pour lire l’enquête complète.

Tu es allé voir la représentation quel soir ?

Je suis venu le jeudi, quand la pièce a été interrompue.

Tu peux nous décrire ce qui s’est passé ?

J’ai vu cette pièce qui avait l’air d’une présentation, d’un travail d’école, d’une recherche ouverte. Je ne peux pas dire que ce n’était pas intéressant, surtout pour les spectateurs qui étaient là. Il y a beaucoup d’abonnés qui vont voir d’autres genres de textes, plus originaux. Moi, je le découvrais petit à petit. Dans ce sens-là, la pièce était instructive, elle informait bien. Quelqu’un de l’équipe a dit qu’ils avaient joué avec le reality show, avec cette notion de temps réel, et ils ont tout mis dans l’ordre chronologique. La forme était très chronologique, tu pouvais comprendre comment cette histoire s’était déroulée.

Tu peux nous d’écrire l’interruption ?

L’interruption était très intéressante, il y avait une confusion forte. Les premiers instants, pour nous, spectateurs, elle faisait partie de la pièce. Elle était subtile, très fine et intrigante, puisque les gens qui ont continué à revendiquer l’abjection de l’acte théâtral, ont commis un acte théâtral par excellence, tant par leur costume que par le choix de leurs interventions dans la pièce. L’habit d’une des intervenantes était un costume de scène (je ne sais pas, peut-être qu’elle s’habille comme ça.) D’un soir à l’autre, ce groupe changeait de vêtements : un soir, un bourgeois gentilhomme, un autre, un révolutionnaire. C’était deux costumes différents. Auniveau du moment choisi dans le spectacle, une fille s’est immiscée dans la scène quand le juge parle au procès. C’était au quatrième étage du TN, les acteurs et les spectateurs étaient au même niveau ; il y avait quelques chaises libres car les acteurs allaient venir s’asseoir avec les spectateurs. Au moment où quelqu’un est sorti du public, a fait un pas en avant et a posé les questions : « Est-ce que vous êtes sûrs de ce que vous dites ? D’où tirez-vous ces conclusions ? » Pour beaucoup de gens, cela faisait partie du spectacle. L’actrice s’en est très bien sortie, elle a su répondre, à la différence des autres qui ont fondu en larme ou étaient tellement choqués qu’ils ne pouvaient rien faire. Maintenant je voudrai parler de la fragilité de la soirée au TN, il y avait quelque chose de très touchant quand ces gens prenaient la parole, c’était vraiment très beau, comme une rencontre amoureuse. C’était très incertain pour beaucoup au début, car les rôles se sont renversés.

(Extrait de l’enquête publiée dans le Répondeur)

hr

Contact

***
Annabelle Dupret : annabelledupret[at]hotmail.com
Ivana Momčilović : migrativeart[at]gmail.com
Judith Pollet : polletjudith[at]gmail.com
***

 

hr

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s